Get Adobe Flash player

L'agenda de la Marche

La Legende

viergearbre

logovierge

Notre-Dame de Walcourt est une des plus anciennes statues mariales de Belgique. Cette Vierge romane date de la fin du Xème siècle. La moitié gauche du visage de la Vierge est noircie sans que le bois ne soit carbonisé, preuve indéniable que la statue s'est trouvée dans un incendie dont les flammes l'ont seulement léchée.

En l'an du Seigneur mil deux cent vingt-huit, un immense incendie, dû à un cas fortuit, détruit toute la cité de Walcourt où il y avait une image de la Mère de Dieu qui, selon la tradition, avait été sculptée par Saint Materne, disciple de l'apôtre Saint Pierre. Quand il apprit que la cité avait été détruite par le feu, le très honorable Thierry II, seigneur de Walcourt, homme sage et dévot , fut animé d'un grand désir de revoir le pays de ses ancêtres et d'aller saluer l'image miraculeuse façonnée depuis des temps immémoriaux.

prince1

Lorsqu'il aperçoit la cité en ruines et mû par un sentiment de piété, il pense que la sainte image a été détruite. Mais les prêtres venus à sa rencontre, lui rapportent avoir vu la statue sortant de la ville au milieu des flammes pour se poser sur l'arbre dans le jardin proche de la cité appelé Jardinet.

chapelle1

A cette nouvelle, le coeur rempli de joie, il se rend à l'endroit que lui avaient indiqué les prêtres. Lorsqu'il voit la statue, il s'agenouille aussitôt, la salue et la prie longuement, promettant que, si elle daignait descendre dans ses bras, il bâtirait une abbaye en son honneur (1232 environ). Sa prière terminée et son voeu prononcé, la statue sacrée descend dans ses bras. Il la reçoit avec bonté et humilité et la ramène, avec grande dévotion, dans son ancien sanctuaire. Pour perpétuer le souvenir de cet événement, chaque année un bouleau est planté, près d'une petite chapelle bâtie non loin des vestiges de cette abbaye. "Le miracle du Jardinet" est ainsi rejoué sur place.

Les branches de cet arbre ont la réputation de protéger les habitations contre les incendies et une foule nombreuse se précipite dés la cérémonie finie pour en arracher quelques rameaux. (voir Le Dimanche - Le jardinetL'arbre est d'ailleurs bien souvent déraciné ou brisé, ce qui constitue une des étapes les plus marquantes du dimanche de Trinité.

( * ) Traduction libre du récit de la légende de Notre-Dame de Walcourt, d'après la chronique de l'abbaye du Jardinet. 

Compte à rebours

..à patienter !

Compte à rebours
expiré